Hypnose, identité et orientation sexuelles – Téléconsultation

 

 

C’est souvent à l’adolescence que naissent les questionnements et le mal être sur son identité et son orientation sexuelles. Cela peut engendrer isolement, culpabilité, anxiété, sentiment de rejet, abandon, dépression.

L’identité est en somme qui l’on est tandis que l’orientation sexuelle est une attirance sexuelle pour un être du sexe opposé, du même sexe et parfois les deux. On parle alors de bisexualité.

Les attaques sur l’orientation sexuelle peuvent venir de la famille, de connaissances, d’élèves de la même classe ou de la même école, des réseaux sociaux voire parfois même d’un groupe religieux.

Il arrive aussi qu’une orientation sexuelle change en cours de vie soit par une prise de conscience ou d’une trahison de l’être cher. Dans ce cas, il est plus simple pour un adulte de s’affirmer.

Une chose est certaine ce n’est pas une maladie ! Loin de là. Les différences d’attirances sexuelles ont toujours existé. Elles étaient cachées, masquées, honteuses. C’est clairement aujourd’hui fini, les différences d’orientation sexuelles sont entrées dans les mœurs à l’exception de quelques pays ou régions du monde attardées. Ce n’est donc pas une maladie et par conséquent on ne parle pas ici de guérison mais de compréhension, d’acceptation, de revendication.

 

L’hypnose pour accepter son identité et son orientation sexuelle                                                                        

En premier lieu, sachez qu’un hypnothérapeute comme tout thérapeute est dans le non jugement, dans l’écoute attentive. Avant toute « thérapie » (je l’ai écrit entre guillemets parce que ce n’est pas une maladie), l’hypnothérapeute commence a échangé avec vous. Tel un psychologue, l’hypnothérapeute vous amènera à vous poser les bonnes questions, les réponses se trouvent elles souvent en vous.

L’hypnose peut ensuite vous amener un lever vos blocages, à vous accepter, à retrouver confiance et estime de vous, à vous affirmer, à pardonner à certains qui vous ont blessé, à relativiser également vos émotions. Pour ma part, après la première séance dite anamnèse ou l’on ne fait pas d’hypnose mais nous échangeons, je vous proposerai un protocole, une sorte de feuille de route de travail.

Panorama des orientations sexuelles et inclinaisons amoureuses :

Le spectre de la sexualité défini par le chercheur américain Alfred Kinsey (d’exclusivement hétéro à exclusivement homo), rapport révolutionnaire en 1948, qui fut un peu plus élargi par le Docteur Fritz Klein en 1978.

Androsexuel, Androgynosexuel, Aromantique, Asexuel, Autosexuel, Demisexuel, Demiromantique, Gynesexuel, Graysexuel, Lithromantique ou Akoiromantique, Pansexuel (ou omnisexuel), Panromantique, Polymaoureux/polysexuel, Queer-platonique, Sapiosexuel, Skoliosexuel.

L’orientation sexuelle ne s’arrête donc pas l’hétérosexualité, l’homosexualité ou la bisexualité

 

Hypnose, identité et orientations sexuelles en téléconsultation

L’hypnose se prête bien à des séances en téléconsultation avec en plus le fait d’être chez soi depuis dans un environnement connais et apaisant.

 

Prendre rendez-vous

contact hypnose eft pnl aromathérapie chiapi pnl